Accès membre

Bureau des anciens Léonard De Vinci

Interview de Thibault Genon-Catalot IIM 2016 - Fondateur de Papa Flamingo papeterie française innovante et éco-responsable

  • 15 sept. 2018
  • -
  • Catégorie : Interview
  • -
  • Auteur : Frédéric Blanc
  • -
  • Vu : 105 fois

papeterie innovante éco-responsable Papa Flamingo

Thibaut Genon fondateur de la papeterie innovante et éco-responsable Papa Flamingo.

Alumni IIM 2016, Thibault Genon-Catalot lance son entreprise 4 mois après avoir obtenu son diplôme et se lance dans la papeterie innovante et éco-responsable avec sa société Papa Flamingo



Bonjour Thibault, alors pourquoi la papeterie alors que le digital est partout aujourd'hui ?  

Bonjour Frédéric et bonjour les anciens ! On parle beaucoup du digital et du «non avenir» du papier, tous les graphes sur le sujet montrent un ralentissement de la consommation de papier depuis l’arrivée d’internet. Ce que les gens savent moins c’est qu’on a jamais consommé autant de papier pourtant nous n’avons jamais été autant digital.

En France en 1990 on consommait 8 millions de tonnes de papier contre 11 millions en 2016.
Nous aurons toujours besoin du papier, c’est actuellement impossible d’imaginer un monde sans son bloc de feuille blanche à la maison et sans imprimante et encore plus au bureau !
Ce marché est en train de vivre un vrai chamboulement «à cause» du digital, beaucoup s’en inquiètent. Pour nous c’est le moment de relever les défis : moderniser l’utilisation du papier pour gagner des parts de marché !  Papa Flamingo est une marque de papeterie française innovante et éco-responsable.

Innovante car nous regardons la papeterie avec un regard neuf, nous la ré-inventons et nous lui donnons une place dans un monde tout entier tourné vers le digital.
Éco-responsable car si nous pouvons fabriquer en France alors nous le devons et pas de n’importe qu’elle manière : en ayant en tête que les matières premières sont précieuses et qu’il faut en disposer avec intelligence. 
Nous voulons mettre de la couleur dans le quotidien des français, car nous avons tous besoin d’énergie, d’émotions et de WOW !


Quel est votre positionnement et avec qui faites-vous affaires ?

À travers Papa Flamingo, nous voulons apporter aux entreprises des outils de communication modernes, élégants, fabriqués en France uniquement en papier recyclé pour pouvoir répondre à leurs exigences RSE.

Notre positionnement est celui de la créativité, la productivité et l’énergie transmis par le carnet et sa couverture: nous mettons à disposition des entreprises les derniers designs en vogue que nous adaptons sur des supports de prise de note. Nous créons ces designs en interne directement ou en partenariat avec des artistes, designers français qui ont un univers visuel très coloré (axe que nous allons beaucoup développer en 2019).

Dans notre volonté de toucher le plus grand nombre de français, nous avons décidé de nous tourner d’abord vers les entreprises pour pouvoir distribuer à grande échelle nos produits.


Qu'est ce que tu retiens de ta formation au Pôle à l'IIM ?

L'importance de pouvoir maîtriser les outils de création. Mon souvenir le plus marquant était la deuxième année quand je rentrais dans l'axe Communication Graphique de l'IIM, j'avais pris cet axe par défaut comme beaucoup d'autres parce qu'il m'avait paru le plus "sympa" à l'époque. C'était vraiment une grosse claque parce que très peu de personnes de ma classe connaissaient déjà les logiciels de création (la suite Adobe) et en très peu de temps (quelques mois) il a fallu apprendre à les utiliser et surtout apprendre l'esthétique, les tendances visuelles, l'équilibre, les couleurs, les typographies etc... J'y connaissais rien. On était tous très étonnés de voir qu'on ne nous apprenait pas l'aspect technique en cours et que notre seul moyen d'apprendre à maîtriser ces nouveaux outils était d'y passer des dizaines d'heures par semaine chez nous, à chercher, recommencer, effacer, tester toutes les fonctionnalités, les outils, ouvrir toutes les fenêtres etc... Et c'est clairement cette année que j'ai le plus appris. 
C'était presque une leçon de vie : il ne faut pas compter sur les autres pour t'apprendre quand c'est toi le principal intéressé. 

Aujourd'hui j'utilise ces outils au quotidien et ils sont un grand atout pour moi. En 2018 dans un monde qui évolue super vite, ou le marketing, la communication, la publicité et les réseaux sociaux façonne notre quotidien, savoir ouvrir Photoshop c'est la base.


Quel est ton ou tes meilleurs souvenirs de tes années au Pôle Léonard de Vinci ?

Un souvenir simple mais très fort : les heures de travail à la bibliothèque. Le pôle a la chance d'avoir une belle bibliothèque, même si j'avoue ne jamais avoir pris le temps de retirer un livre de son étagère, j'aimais beaucoup y venir avec mon mac, m'installer devant la fenêtre regarder le CNIT et apprécier la perspective de La Défense avec mon casque sur les oreilles : sérénité et productivité. La deuxième chose qui me laissera un bon souvenir c'est les heures de libre qu'on avait pour bosser sur nos projets, une organisation propre à l'IIM qui nous permettait de travailler et d'apprendre en autonomie complète. De l'extérieur on pourrait voir ça d'un mauvais oeil en se disant : "À l'IIM ils bossent vraiment moins que dans les autres écoles". Mais quand on est un créatif, on a une approche un peu différente. 

Cette liberté d'emploi du temps m'a permis de goûter à une certaine indépendance, de gagner beaucoup en autonomie et en responsabilité.  

J'ai eu du temps pour faire mes projets d'écoles, du temps pour un CDD, du temps pour faire des expositions et me découvrir une nouvelle passion : le digital painting. Garder une souplesse d'emploi du temps, permet de ne pas être meurtri par un quotidien trop anguleux et garder une certaine liberté d'esprit. C'est pour cette raison je pense qu'on voit de plus en plus de freelances et d'entrepreneurs.


Merci beaucoup Thibault pour avoir répondu à notre interview De Vinci Entrepreneurs, bravo pour ton entreprise et belle vie au papier !

Si vous souhaitez présenter votre entreprise au réseau n'hésitez pas à me contacter.


Auteur :
Frédéric Blanc

Diplômé

Documents (1)

  • entrepreneurs
  • iim

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire